Coronavirus (COVID-19), nous continuons de vous accompagner !

La santé et la sécurité de nos clients et celles de nos collaborateurs ont toujours été notre priorité, et d’autant plus dans ce contexte de pandémie. Pour cette raison, nous avons mis en place un plan de continuité d’activité et une procédure d’intervention permettant d’agir dans des conditions sanitaires optimales (en savoir plus ici). La prise de rendez-vous devient ainsi disponible sous ces conditions.

Nous vous remercions de votre compréhension. Prenez soin de vous !

Pages internes

Comment calculer son pouvoir d'achat immobilier ?

Souhaitez-vous procéder à l’acquisition d’un bien immobilier ? Si oui, c’est une très bonne initiative ! Cependant, il va falloir calculer votre pouvoir d’achat afin de vous assurer de votre capacité à acquérir le bien. La réalisation de cette tâche requiert toutefois le respect de certaines étapes indispensables. Que faire alors pour déterminer son pouvoir d’achat immobilier ? Décryptage !

Calculer son apport personnel

Pour calculer votre pouvoir d’achat immobilier, vous devez d’abord déterminer votre apport personnel. En réalité, il doit représenter au moins 10 % de la valeur du bien immobilier. L’idéal serait même qu’il atteigne les 20 % pour augmenter vos chances d’obtenir le prêt. Fort heureusement, il existe plusieurs solutions que vous pouvez suivre pour financer cet apport. Tout d’abord, votre épargne personnelle vous sera d’une grande utilité. Aussi, votre assurance vie ou tout autre produit d’épargne dont vous disposez sera le bienvenu.

S’il le faut, vous pouvez aussi débloquer par anticipation votre PEE (Plan d’Épargne Entreprise). Faites de même pour votre PERCO (Plan d’Épargne Retraite Collectif) et n’hésitez pas à rassembler les petites sommes que vous avez à votre disposition. N’oubliez pas que plus votre apport personnel sera important et plus votre pouvoir d’achat augmentera.

Déterminer sa capacité d’emprunt

La deuxième étape à suivre pour calculer votre pouvoir d’achat consiste à déterminer votre capacité d’emprunt. Pour ce faire, vous devez estimer le montant que vous pouvez consacrer au prêt immobilier sans affecter votre budget. Dans les normes, cette somme doit être inférieure ou égale à un tiers de vos revenus mensuels. Cependant, n’oubliez pas les charges additionnelles pendant vos calculs, car elles détermineront aussi votre capacité d’emprunt.

Toutefois, sachez que les banques effectuent désormais leur calcul en fonction du « reste à vivre » après le remboursement mensuel. Concrètement, elles estiment les deux tiers restants de votre salaire mensuel et les comparent au train de vie des membres de votre famille. Si vous gagnez par exemple 5 000 euros par mois, elles analyseront les deux tiers de ce montant en fonction de l’ensemble de votre famille.

Pour un ménage de 4 personnes, dont deux enfants, le train de vie sera alors estimé à 3 000 euros. Votre capacité d’emprunt va donc valoir 5 000 – 3 000 = 2 000 euros. Dans ce cas, votre pouvoir de remboursement de la dette revient alors à 2 000 euros avec un ménage de 4 personnes, dont deux enfants. Cela représente 40 % des revenus mensuels dans cet exemple bien précis.

Calculer son pouvoir d’achat en fonction des autres dépenses immobilières

L’achat d’un bien immobilier peut parfois générer des dépenses imprévues, mais indispensables. Pendant votre calcul, vous devez donc les prendre en compte pour éviter de probables surprises au moment de l’achat. Ainsi, essayez de prévoir dans votre enveloppe budgétaire les frais d’acquisition tels que les frais de notaire, les frais d’agence, etc.

Les dépenses courantes qui découlent de votre emprunt immobilier doivent aussi faire partie de vos prévisions. Qu’il s’agisse alors des intérêts, des assurances…, vous devez tout prévoir. Les frais liés à votre maison actuelle (loyer, impôt, factures, etc.) ne doivent pas non plus être mis de côté. Les dépenses relatives à l’installation du futur logement (déménagement, chargé de copropriété, etc.) méritent aussi votre attention.

L'assurance emprunteur dans votre calcul de pouvoir d'achat immobilier

Votre pouvoir d'achat immobilier doit tenir compte de l'assurance emprunteur que vous allez souscrire en complément de votre prêt. Pour en sélectionner une qui promet un service irréprochable, il est recommandé de souscrire votre assurance emprunteur chez Cardif, un des leaders du domaine. Le parcours d'adhéision est rapide, simple et la solution est adaptable en fonction de vos besoins du moment. Avec Cardif, vous faites aussi le choix de la proximité et de l'accompagnement grâce à des conseillers experts disponibles.