Coronavirus (COVID-19), nous continuons de vous accompagner !

La santé et la sécurité de nos clients et celles de nos collaborateurs ont toujours été notre priorité, et d’autant plus dans ce contexte de pandémie. Pour cette raison, nous avons mis en place un plan de continuité d’activité et une procédure d’intervention permettant d’agir dans des conditions sanitaires optimales (en savoir plus ici). La prise de rendez-vous devient ainsi disponible sous ces conditions.

Nous vous remercions de votre compréhension. Prenez soin de vous !

Pages internes

Quel diagnostic faut-il entreprendre avant d'entamer des travaux d'isolation thermique ?

Entreprendre des travaux d'isolation thermique est une excellente idée pour améliorer la performance énergétique de sa maison. En effet, vivre dans une habitation mal isolée réduit considérablement le confort des occupants du domicile et provoque une augmentation conséquente de la facture d'électricité du logement. Cependant, avant d'entamer ces travaux, il est important d'avoir une idée précise de l'état de l'habitation en termes de consommation énergétique. Cette manœuvre permet de savoir exactement les parties de la maison à rénover pour bénéficier d'un résultat satisfaisant. Alors, quel diagnostic faut-il entreprendre avant une rénovation énergétique ? Réponses dans cet article.

Travaux d'isolation thermique : effectuez un DPE

Le DPE ou Diagnostic de Performance énergétique est un audit qui met en lumière la performance énergétique d'une maison. Grâce à ce diagnostic, le propriétaire peut évaluer avec précision sa consommation d'énergie ainsi que ses émissions de gaz à effet de serre. Afin d'être fiable, le DPE doit être réalisé par un professionnel agréé.

Lors de cette évaluation, le spécialiste se base sur les caractéristiques du bâtiment (murs, matériaux, orientation, surface, etc.), l'état du matériel de chauffage et de production d'eau chaude sanitaire, la consommation énergétique du foyer et les équipements de ventilation.

Après son passage, le professionnel agréé est en mesure de vous indiquer à quel niveau accomplir les travaux de rénovation pour améliorer votre performance énergétique. Pour rappel, les travaux d'isolation, notamment l'isolation des combles permet de limiter les pertes de chaleur, de 30% environ, et donc d'améliorer les performances énergétiques du domicile. Vous pourrez réduire votre consommation de chauffage, gagner 3 à 4 degrés pendant la saison hivernale et diminuer votre émission de gaz à effet de serre. En somme, l'isolation thermique permet de réaliser des économies d'énergie, de réduire vos factures et de gagner en confort.

À l'issue de l'audit, vous obtenez deux étiquettes notées de A à G. la première est celle qui indique votre consommation énergétique primaire et la deuxième renseigne sur la quantité de gaz à effet de serre émise par votre logement. Plus la note que vous obtenez est proche de A, moins votre maison consomme de l'énergie.

Le DPE vous permet également d'avoir des recommandations sur la meilleure manière d'utiliser le bâtiment, les équipements et les travaux indispensables à réaliser. En d'autres mots, vous obtenez la marche à suivre pour bien vivre dans votre habitation. Bien évidemment, vous n'êtes pas obligé de suivre ces conseils.

Comment est effectué le Diagnostic de Performance énergétique ?

Pour donner une étiquette à votre domicile, deux techniques peuvent être employées. La première est celle de l'évaluation conventionnelle. Ici, un programme informatique se charge de traiter toutes les caractéristiques de votre domicile (son isolation actuelle, l'état de ses équipements de ventilation, l'état du matériel de production d'eau chaude et de chauffage). En mettant en relation toutes ses informations, le logiciel est en mesure de calculer la quantité de gaz à effet de serre émise par le logement.

La seconde méthode employée est celle de l'évaluation sur facture. Dans ce cas, le calcul se fait grâce à une analyse des factures d'énergie du logement pendant les trois dernières années. Elles sont ensuite mises en perspective avec la surface de la maison.

Pour entreprendre un DPE, le prix à payer varie généralement entre 80 et 200 euros. Le coût de cet examen dépend du type de logement, de sa surface ainsi que du professionnel qui s'en chargera.