Pages internes

QAI - Diagnostic de Qualité de l'Air Intérieur

 

Le nouveau dispositif réglementaire* (Décret n° 2015-1926) de la surveillance de la qualité de l'air intérieur des crèches et établissements scolaires offre désormais plusieurs options pour la mise en conformité de vos établissements.

Les exploitants doivent en effet mettre en place une démarche d’évaluation et d’amélioration de la qualité de l’air.

* Décret n° 2015-1926 du 30 décembre 2015 modifiant le décret n° 2012-14 du 5 janvier 2012 relatif à l'évaluation des moyens d'aération et à la mesure des polluants effectuées au titre de la surveillance de la qualité de l'air intérieur de certains établissements recevant du public

Le périmèTre

  • Avant le 1er janvier 2018 pour les établissements d'accueil collectif d'enfants de moins de six ans, les crèches, écoles maternelles et primaires.
  • Avant le 1er janvier 2020 pour les accueils de loisirs et les établissements d'enseignement ou de formation professionnelle du second degré.
  • Avant le 1er janvier 2023 pour les autres établissements.

DEMANDEZ VOTRE DEVIS GRATUITEMENT

 

Pourquoi évaluer la qualité de l'air intérieur ?

Dans les bâtiments, les sources d’émissions de substances polluantes sont nombreuses : matériaux de construction, peinture, meubles, appareils de chauffage, produits d’entretien, matériels utilisés pour des activités colles, encres, peintures, feutres, etc.).

Une mauvaise qualité de l’air intérieur peut favoriser chez les enfants l’émergence de symptômes tels que des maux de tête, de la fatigue, une irritation des yeux, du nez, de la gorge et de la peau, des vertiges, des manifestations allergiques et de l’asthme. Une bonne qualité de l’air a, au contraire, un effet positif sur l’apprentissage des élèves en classe.

Nos solutions pour surveiller la QAI

Allodiagnostic, 1er réseau intégré du diagnostic immobilier s'associe à Ispira, société d'experts en pollution de l'air, pour vous proposer un "diagnostic qualité de l'air" complet, économique, conforme à la réglementation et reposant sur les dernières technologies. Nous avons mis au point et proposons aux collectivités une méthodologie leur permettant d'être en conformité avec la réglementation

Notre méthodologie

  • Des mesures systématiques formaldéhyde / benzène / CO2 / température / hygrométrie (perchloréthylène en option) avec les outils et méthodes validés par le Ministère
  • 1 seule campagne de 5 jours
  • Des analyses confiées à un laboratoire COFRAC
  • 1 évaluation qualitative du site par un technicien expérimenté
  • Analyses restituant les variations des valeurs mesurées

Notre livrable d'analyse de la qualité de l'air intérieur

  • Un rapport intégrant les mesures, des photos, un plan d’actions adapté au questionnaire du Ministère
  • Le rapport est édité par un chimiste expert judiciaire
  • En option, selon besoin : assistance à maîtrise d’ouvrage, rédaction de cahier des charges, présentation au conseil municipal ou parents d’élèves, recherche de source

Pourquoi choisir un professionnel en qualité de l'air intérieur?

Avantages de la sous-traitance

  • Protocole standard et fiable (stratégie, mesures)
  • Performance des outils
  • Rendu d’un rapport explicatif
  • Accompagnement en cas de problème
  • Confidentialité
  • Pas d’investissement à supporter
  • Pas de besoin de formation spécifique
  • Conseils et recommandations personnalisées
  • Dispositif assuré

Inconvénients de l'auto-évaluation

  • Fiabilité : le kit donne une valeur moyenne ne permettant pas la détection des pics dangereux
  • Insuffisance des kits disponibles (mesure du formaldéhyde et du benzène seuls)
  • Besoin d’investir pour mesures des autres valeurs (indice de confinement des locaux, dioxyde de carbone, humidité, etc.)
  • Besoin de formation à leur utilisation
  • Risques de mauvaise manipulation/conservation
  • Représentativité des mesures